Retour à la liste des messages

Message du mercredi 18 février 2015.

Séparation.

"La vie ne saurait emprunter ce qui ne lui appartient pas et c’est le sens de vos incarnation de pouvoir admettre que les grandes décisions qui président à votre avancement, sont déjà prises par vous, en conscience. Ne voyez dans les événements, que l’accomplissement de vos destinées, même si, au regard de votre matérialité, ils vous paraissent en décalage avec la nécessité.

Vous comprendrez, bien malgré vous, nous le savons, que la vie sur terre n’est qu’un passage, dans la vision matérielle et que ce passage vous est indispensable pour votre évolution, selon vos souhaits divins. Acceptez de comprendre en vérité ce qui se cache au creux de votre cœur et vous trouverez dans la séparation la cause de vos souffrances et de vos progrès.

Ne vous acharnez pas sur les événements que vous croyez importants car ils ne le sont que par rapport à vos sentiments terrestres et sans tenir compte de leur cause. Il vous faut comprendre que seul l’amour divin, inconditionnel, peut vous apporter le bonheur que vous recherchez dans une matière éphémère, qui  n’est que le résultat de vos imaginations.

Ne croyez pas être seuls dans vos univers et ne croyez pas qu’il n’y a que votre univers. Vous ne pouvez vous imaginer la vérité de la vie, malgré les efforts que vous manifestez pour la comprendre. Vous le saurez en heure voulue, vous aussi, à votre tour, mais acceptez de vivre ensemble, malgré ce que vous appelez des différences, car c’est comme cela que vous cheminerez vers votre but.

Nous vous aidons chaque fois que vous nous le demandez. Nous vous accompagnons sans cesse dans vos nuits mais vous n’en gardez que de brefs souvenirs, car la condition humaine que vous vivez ne saurait s’accommoder de la vérité du ciel. Pour vous laisser votre libre arbitre, il vous est indispensable de rester sur votre plan, car le mérite vient de votre travail et non de l’espoir de retourner vers une lumière que vous ne comprendriez pas."