Retour à la liste des textes

Le train de la vie

La vie est comme un voyage dans un train
on monte et on descend, il y a des accidents,
à certains arrêts, il y a des surprises
et à d'autres, il y a une profonde tristesse.

Quand on naît et qu'on monte dans le train,
nous rencontrons des personnes et nous croyons
qu'elles resteront avec nous pendant toute le voyage :
ce sont nos parents !

Malheureusement la vérité est toute autre.
Eux ils descendent dans une gare
et ils nous laissent sans leur amour et leur affection,
sans leur amitié et leur compagnie.

En tous cas, il y a d'autres personnes qui montent dans le train
et qui seront pour nous très importantes
Ce sont nos frères et nos sœurs,
nos amis et toutes les personnes merveilleuses que nous aimons.

Certaines considèrent le voyage comme un petite promenade.

D'autres ne trouvent que de la tristesse pendant leur voyage.

Il y a d'autres personnes toujours présentes
et toujours prêtes à aider ceux qui en ont besoin.

Certains quand ils descendent laissent une nostalgie pour toujours…

D'autres montent et descendent tout de suite
et nous avons tout juste le temps de les croiser…

Nous sommes surpris que certains passagers
que nous aimons, s'assoient dans un autre wagon
et que pendant ce temps nous laissent voyager seul.

Naturellement, personne peut nous empêcher
de les chercher partout dans le train.

Parfois malheureusement nous ne pouvons pas
nous asseoir à côte d'eux car la place est déjà prise.

Ce n'est pas grave…le voyage est comme ça :
plein de défis de rêves, d'espoirs, d'adieux… mais sans retour.

Essayons de faire le voyage de la meilleure façon possible.

Essayons de comprendre nos voisins de voyage
et cherchons le meilleur en chacun d'entre eux.

Rappelons nous qu'à chaque moment du voyage
un de nos compagnons peut vaciller
et peut avoir besoin de notre compréhension.

Nous aussi pouvons vaciller et il y aura toujours
quelqu'un pour nous comprendre.

Il y a un bonheur extraordinaire à rendre d'autres heureux en dépit de nos propres épreuves. La peine partagée réduit de moitié la douleur mais le bonheur une fois partagée, s'en trouve double.

Si vous voulez vous sentir riche vous n'avez qu'à compter, parmi toutes les choses que vous possédez, celles que l'argent ne peut acheter.

Aujourd'hui est un cadeau c'est pourquoi on l'appelle "présent".
Haut de page