Retour à la liste des textes

 

Elisabeth Kübler-Ros

Acceptation


Pourquoi est-on si triste
Quand il faut mourir ?
C’est pour tout ce qu’on quitte,
C’est tout cela qu’on pleure.

Ce n’est pas qu’on ait peur
On aurait peur de quoi ?
Mais c’est pour tout cela
Qu’il faut abandonner.

Regarde la lumière
En avant et plus haut.
Ne désespère pas
Et tout finira bien.

C’est à la vie qu’on pense
En venant à mourir.
Les deux sont des combats
Dignes d’être livrés.

 

Haut de page