Retour à la liste des messages

Message du lundi 9 mai 2016.

La différence entre foi et croyances.

« Vous êtes en situation bien compliquée pour pouvoir comprendre ce qui est du domaine de la simplicité mais votre mental, qui veut tout comprendre au travers des apparences, ne connaît rien en vérité, ce qui est très normal, car son rôle est de vous maintenir sur votre chemin de vie terrestre.
La foi que vous confondez avec vos croyances ne se mesure pas et surtout ne se montre pas. Elle est intérieure et aucun mot de vos langages ne saurait décrire un état qui précède et survit à vos existences limitées, que vous croyez réelles, mais sachez que les mots représentent des formes pensées adaptées à votre compréhension ; ils n'ont pas le pouvoir de décrire un monde qui se passe de langage. Admettez ce qu'il ne vous est pas permis de comprendre et la réalité de la vie commencera à se faire comprendre.
Vous bâtissez vos avenirs sur vos croyances du passé et criez haut et fort que vous avez la foi, cela vous ravit et vous réconforte jusqu'à l'épreuve qui vous remet devant vous la facture de vos achats. Soyez plutôt dans l'humilité, usez de l'amour inconditionnel plutôt que des mots pour dire combien vous avez la foi et cachez vos croyances car elles sont votre fardeau. Elles limitent vos enjambées en vous rassurant mais sans elles, vous seriez portés par votre foi qui a les ailes des univers.
Vous avez oublié votre véritable nature et vous donnez des leçons de vie. Croyez que cela nous ravit lorsque l'amour et le désintéressement président à vos intentions et nous vous aidons de notre mieux, que vous soyez libres ou endoctrinés.
Nous sommes bien tristes lorsque vous pleurez sur vos échecs mais si joyeux lorsque votre modestie masque vos victoires. C'est dans ces moments intimes que vous commencez à comprendre que la foi libère de toutes croyances et que les enseignements que vous avez reçus au cours des âges sont les outils du forgeron qui admire son œuvre sans comprendre sa fragilité. Mais vous êtes sur le chemin que vous avez choisi et rien ni personne ne saurait vous dire que vous vous trompez, s'il est, en conscience, votre ami divin. Vous saurez, le moment venu, faire la différence entre vos croyances et la foi et vous serez heureux de poser vos lourdes valises sur le quai pour prendre le train de la vraie vie.
Soyez sûrs de notre soutien, en tout moment, même lorsque vos mains se croisent pour nous appeler. Nous sommes toujours à vos côtés, pour l'éternité matérielle.
»

Retour à la liste des messages